🤞 Ne manquez pas les prochains articles!

Nous ne spammons pas !

DERNIERES VIDEOS DE ARTEFACT.TV

AMERIQUES DU SUD

DES MÉGALITHES BRETONS À TIWANAKU EN BOLIVIE

Le film “Mégalithes un monde oublié” est désormais disponible gratuitement sur Youtube. J’ai eu le plaisir de rencontrer Howard à l’occasion de l’événement organisé par l’ACEM en juin 2016. À l’issue du WE, nous nous sommes entretenus avec Howard et David en évoquant l’idée de faire un film sur les mégalithes de la région de […]

EGYPTE

PYRAMIDES : LE GÉNIE DES ARPENTEURS ÉGYTPIENS.

Plateau de Gizeh : nouvelle perspective sur la maîtrise des Égyptiens anciens en géométrie et astronomie

Au cours de cette conférence, Quentin Leplat présente une nouvelle compréhension de la précision remarquable avec laquelle les arpenteurs égyptiens de l'antiquité ont disposé les trois pyramides du plateau de Gizeh. En apportant des preuves inattendues, nous démontrons que les Égyptiens ont pris en compte la courbure de la terre pour transposer un plan théorique en deux dimensions sur une sphère : la Terre. Ces découvertes permettent d'expliquer pourquoi les Égyptiens ont ajusté certaines distances et utilisé plusieurs types de coudées royales de dimensions légèrement différentes.

Ce contenu est uniquement réservé aux membres LECTEUR ET VISITEUR et PASSIONNÉ ILLIMITÉ.
Se connecter S’abonner maintenant
INTERVIEWS

BARABAR, MÉTHODOLOGIE POUR REDÉCOUVRIR LE YARD BARABAR.

J’ai déduit une mesure unitaire moyenne de 85,41 cm sur les chambres de Barabar. Cette mesure étalon a été déduite des mesures linéaires, mais aussi des volumes des chambres. Les variations que nous observons d’une chambre à l’autre ou au sein d’une même chambre s’expliquent par des adaptations mathématiques et géométriques. Ces adaptations révèlent l’usage de fraction approchante des nombres irrationnels qui sont indissociables de la géométrie. Je publierai ultérieurement cet essai de recherche qui est toujours en cours. […]

WEB CONFERENCE

DE SAQQARAH À BARABAR

Cette web-conférence m’a amené de Saqqarah jusqu’à Barabar. Je dois avouer que je ne m’y attendais pas. Je pensais faire une vidéo de 10 minutes, et en voici 50. C’est à la suite d’une émission de notre ami Fred, sur la chaine L’Apprenti-Sage, à propos de Saqqarah que j’ai voulu approfondir quelques éléments qu’il a […]

METROLOGIE HISTORIQUE, CLEF DE COMPREHENSION DU MONDE ANCIEN.

METROLOGIE HISTORIQUE

La métrologie Japonaise, un emprunt Égyptien évident ?

Ancien système de mesure au Japon avant l’introduction du système métrique. Une origine égyptienne ? Quentin Leplat 25 mars 2024 Chercheur indépendant, fondateur d’ARTEFACT Avant l’adoption du système métrique, le Japon utilisait un système de mesure linéaire unique. Ce système historique est décrit en détail dans l’œuvre de Franck Jedrzejewski[1] et abordé dans des études portant […]

INTERVIEWS

BARABAR, MÉTHODOLOGIE POUR REDÉCOUVRIR LE YARD BARABAR.

J’ai déduit une mesure unitaire moyenne de 85,41 cm sur les chambres de Barabar. Cette mesure étalon a été déduite des mesures linéaires, mais aussi des volumes des chambres. Les variations que nous observons d’une chambre à l’autre ou au sein d’une même chambre s’expliquent par des adaptations mathématiques et géométriques. Ces adaptations révèlent l’usage de fraction approchante des nombres irrationnels qui sont indissociables de la géométrie. Je publierai ultérieurement cet essai de recherche qui est toujours en cours. […]

CONTENU PASSIONNÉ

LE YARD DE BARABAR : 85,41 cm

Nous avons décidé de réserver temporairement cet article aux passionnés, membres de l'association, car nous travaillons sur de nouveaux éléments permettant de comprendre la métrologie des chambres. Nous avons été pris de cours lors de la sortie du film sur YouTube car nous faisons chaque jours de nouvelles découvertes. D'autres articles sont en cours de préparation pour expliquer ce que nous avons découvert et pas encore publié. Cela ne change pas fondamentalement la mesure du yard de Barabar de 85,4 cm ± les incertitudes. En revanche, cela permet d'expliquer pourquoi le mètre et d'autres unités de mesure sont présentes, ainsi que la raison des variations du yard déduit d'une chambre à l'autre. La portée de ces observations étant exceptionnelle, nous avons décidé, d'un commun accord avec d'autres chercheurs de restreindre l'accès à cet article qui pourrait être modifié sensiblement. Merci de votre compréhension.

https://youtu.be/xJhHYiVg9bI
Ce contenu est uniquement réservé aux membres LECTEUR ET VISITEUR et PASSIONNÉ ILLIMITÉ.
Se connecter S’abonner maintenant
MEGALITHES

LE MÈTRE, NAPOLÉON ET L’ACADÉMIE DES SCIENCES.

Voici une petite vidéo pour répondre à une question posée par un abonné de la chaine Epistemea.tv à Howard Crowhurst. La question peut être reformulée ainsi : Est ce que les savants Français lors de l’expédition Napoléonienne en Égypte n’ont pas rapporté le “mètre” ? Pendant ce temps les savants Méchain et Delambre de l’académie […]

EGYPTE

LA RÈGLE DE KAHUN, UN ARTEFACT OUBLIÉ EN ÉGYPTE.

Dans les années 1890 l’égyptologue W.F Pétrie fouille la pyramide de Hawara. Il y découvre une règle étrangement graduée. Elle mesure 67,11 ± 0,02 cm.
Elle comporte des intervalles irréguliers (au nombre de 8) et aucun ne correspond à un nombre entier de doigts utilisés sur la coudée royale qui sert pourtant de référence. Pétrie tentera d’interpréter l’objet sans conviction. Puis il tombera dans l’oubli jusqu’à ce que je trouve la mention d’un tel objet au cours de mes recherches. La règle de Kahun est pourtant très simple à interpréter d’un point de vue métrologique. Il suffit juste d’en avoir les clefs. Cette règle est entre autre relié à la coudée royale égyptienne (52,36 cm), le mètre moderne (100,00 cm), ainsi que des nombres irrationnels tel que le nombre d’or. En allant un peu plus loin on peut même comprendre que la règle de Kahun est aussi relié au yard mégalithique (82,944 cm) et la coudée de Kha (52,78 cm). […]

PUBLICATIONS À VOCATIONS SCIENTIFIQUES DE L’AUTEUR ET DE COLLABORATEURS

Publication de l'auteur

ALEXIS SEYDOUX, PSEUDO-SCIENTIFIQUE QUI FAIT MENTIR LES ÉTUDES POUR QU’ELLES L’ARRANGENT.

Réponses faciles aux objections de mes recherches de la part des groupes de « désinformateurs scientifique » Alexis Seydoux et Cie. Par Quentin Leplat Préambule : Il m’est assez rare de passer du temps pour répondre à diverses critiques des recherches et publications que je produis depuis 2016. Je n’ai aucune attirance vers ce genre de débat et […]

Publication de l'auteur

Notre-Dame d’Orcival, géométrie et coudée royale Égyptienne.

Durant l’été 2023, je suis allé effectuer des mesures au télémètre Leica Disto 810 de la basilique Notre-Dame. J’ai pu mesurer notamment la longueur du bâtiment au niveau de ses fondations apparentes. Je me suis appliqué à mesurer notamment la cotation suivante : Longueur extérieure de la nef [1]. Cette longueur de 23,56 mètres ± 0,025 […]

Publication de l'auteur

LA DÉMARCHE SCIENTIFIQUE POUR APPORTER SA PIERRE À L’HISTOIRE

Cet article met l’accent sur l’importance de la méthode scientifique dans la recherche historique, en soulignant l’application de méthodes rigoureuses par des chercheurs en partenariat avec des experts comme Howard Crowhurst et d’autres. Il remet en question l’idée selon laquelle l’histoire doit s’appuyer uniquement sur des textes et présente des exemples tels que la connaissance des Égyptiens des dimensions de la Terre, pour illustrer comment la connaissance historique peut également provenir d’artefacts, de monuments et de traditions orales. Il préconise une approche multi-sources pour comprendre les civilisations anciennes et critique ceux qui rejettent des hypothèses alternatives ou s’appuient sur un biais de confirmation, soulignant que briser les hypothèses n’est pas toujours la meilleure ou la seule approche scientifique. […]

CONTENU PASSIONNÉ

LE YARD DE BARABAR : 85,41 cm

Nous avons décidé de réserver temporairement cet article aux passionnés, membres de l'association, car nous travaillons sur de nouveaux éléments permettant de comprendre la métrologie des chambres. Nous avons été pris de cours lors de la sortie du film sur YouTube car nous faisons chaque jours de nouvelles découvertes. D'autres articles sont en cours de préparation pour expliquer ce que nous avons découvert et pas encore publié. Cela ne change pas fondamentalement la mesure du yard de Barabar de 85,4 cm ± les incertitudes. En revanche, cela permet d'expliquer pourquoi le mètre et d'autres unités de mesure sont présentes, ainsi que la raison des variations du yard déduit d'une chambre à l'autre. La portée de ces observations étant exceptionnelle, nous avons décidé, d'un commun accord avec d'autres chercheurs de restreindre l'accès à cet article qui pourrait être modifié sensiblement. Merci de votre compréhension.

https://youtu.be/xJhHYiVg9bI
Ce contenu est uniquement réservé aux membres LECTEUR ET VISITEUR et PASSIONNÉ ILLIMITÉ.
Se connecter S’abonner maintenant
Publication de l'auteur

Combien mesurent “les pieds Romains” ? Oui, il y en avait plusieurs.

Le pied romain est une des unités de mesure anciennes les plus répandues en Europe. La longueur de ce dernier est parfois difficile à déterminer. Les spécialistes qui se sont penchées sur la question ne parviennent pas à s’accorder avec une extrême précision. Les évaluations des uns et des autres varient certes très peu (entre 29,44 et 29,7 cm), il n’en demeure pas moins que ces variations parfois étonnantes interpellent, car l’écart entre les étalons pourrait varier de 29,2 à 29,9 cm. Est-ce que les Romains, dont on connait pourtant l’extrême rigueur avec laquelle ils ont construit des aqueducs, en respectant une pente d’une quinzaine de cm par kilomètre, étaient incapables d’avoir un étalon de mesure fiable ? La réponse est non. Les Romains étaient bien capables de conserver des étalons précis et de les répandre en Europe.
Nous avons fait un tour d’horizon des différents auteurs qui se sont intéressé à la mesure du pied romain. Ce travail permet de comprendre que le pied Romain trouve son origine dans des mesures bien plus anciennes telles que la coudée de Nippur et la coudée royale Égyptienne. Il est possible de redéfinir assez précisément la valeur linéaire du pied Romain à partir de ces références dont tout indique qu’elles sont en relation avec des paramètres géodésiques et numériques très précis.
Nous pouvons aussi constater que les variations du pied Romain sont des ajustements qu’utilisèrent les arpenteurs et géomètres. Le pied romain linéaire mesure 29,622 cm, tandis que des pieds que nous pouvons appeler pied d’arpentage peuvent mesurer 29,57 cm, ou 29,67 cm, pour des raisons bien précises qui dépendent de ce que l’on souhaite mesurer ou arpenter. Les romains, comme d’autres arpenteurs les précédant utilisaient des nombres entiers pour tracer les carrés et diagonale de leur figure. Ce faisant, il pouvait réduire des nombres irrationnels tel que la racine de 2 à des rapports simples en nombre entier. Pour cela, il réduisait sensiblement la longueur linéaire d’origine du pied.
Le pied odométrique mesurait quant à lui autour de 29,45 cm. Il servait à mesurer les distances itinérantes avec des roues dont le périmètre était calculé en utilisant deux fractions du nombre PI. C’est cette différence entre les fractions 22/7 et 25/8 qui explique le pied de 29,45 cm que l’on retrouve chez les Romains.

[…]

Publication de l'auteur

GOOGLE EARTH EST-IL UN OUTIL PRÉCIS ?

La recherche sur les mégalithes et en archéoastronomie a été grandement accélérée par l’arrivée du logiciel Google Earth. Cet outil permet de mesurer des distances et des azimuts (angle par rapport au Nord) avec une très grande facilité et rapidité. Avant, il fallait se rendre sur le terrain, utiliser un théodolite et effectuer un travail […]

CRITIQUES DES THEORIES

METROLOGIE HISTORIQUE

MEGALITHE