Pyramide de Khéphren – Secrets cachés dans ses dimensions – Une web-conférence de Q Leplat.

Préambule

Dernièrement, lors de la sortie de mon dernier documentaire “Orcades, la connexion Égyptienne“, un internaute (Maël Mora) me signala une erreur sur ma façon de présenter les dimensions de la pyramide de Khéphren. Il y avait effectivement une petite erreur, mais sans conséquence. Mais afin d’expliquer pourquoi, je vous propose une petite conférence visant à montrer les subtilités des dimensions de la pyramide de Khéphren.

Pour rappel

Les dimensions de la pyramide de Khéphren qui sont données dans la plupart des sources sont incomplètes ou erronées, car une partie de la base de la pyramide est cachée par un pavement au sol. C’est de là que viennent nos réflexions.

La coudée Nilométrique en cause

Le cœur de l’erreur concerne une hypothèse que j’ai émise il y a quelques années. En effet, j’avais constaté qu’en mesurant la pyramide de Khéphren avec les coudées gravées sur le Nilomètre de l’ile de Rodha, qui se situe à quelques kilomètres de là, on trouvait 400 coudées pour la base de la pyramide. La longueur de cette coudée est de 53,94 ± 0,01 cm. Ce qui est amusant, c’est que trois de ces coudées mises bout à bout nous donnent 1,618 m, soit le nombre d’or en mètre (3×0,539333 = 1,618). Ce qui évidemment suscite quelques grincements de dents, car le mètre n’est pas censé exister en Égypte à cette époque-là. Cela constituerait une preuve supplémentaire que les Égyptiens utilisaient la mesure métrique en la reliant à des nombres irrationnels tels que le nombre d’or et le nombre pi. Dans cette web-conférence, je montre que la coudée Nilométrique a bien existé en Égypte, j’en apporte les preuves. La coudée Nilomètrique (0,5393 m) est liée au yard mégalithique (0,82944 m). Cette mesure mégalithique est essentielle en Égypte. Elle est passée inaperçue, car nous commettons l’erreur de penser que les architectes Égyptiens n’utilisaient qu’un seul système de mesure. La plupart des observateurs affirment que la coudée varie entre 52 et 54 cm. Mais en réalité, c’est parce qu’il existait un jeu de mesure parfois propre à chacune des pyramides du plateau de Gizeh, que nous faisons encore ce genre d’erreur. L’architecture Égyptienne révèle des concepts géométriques, mathématiques et métrologiques qui passent inaperçus dans les rangs universitaires.

Maël Mora, affirme que nous n’avons pas retrouvé de coudée dont la longueur correspond à la coudée Nilométrique de 53,93 cm. Mais ce n’est pas tout à fait exact, car d’une part le Nilomètre de l’ile de Rhoda, à quelques kilomètres, présente 16 graduations de 53,94 cm ± 0,1. Certes, il date d’an 700 de notre ère. Mais les mesures Égyptienne ont la particularité de s’être diffusées dans le temps et l’espace, même après la fin de l’époque pharaonique. Voyez ci-dessous (surligné en jaune) ce que l’on peut lire à propos de la coudée royale sur le site du Musée Égyptien du Caire.

Mais, il y a plus fort encore, car il existe bien une coudée en bois qui mesure 53,9 cm ± 0,1, il s’agit d’une des deux coudées découvertes dans la tombe de Sennefer. Ce dernier emporta dans sa tombe plusieurs objets, dont deux coudées, l’une de 53,9 cm et l’autre de 52,8 cm.

Voir la conférence

Bonus, une mesure de la coudée de Sennefer en vidéo, elle n’est peut être pas très fiable, car mesurer sur une photo ce n’est pas évident, mais à défaut, je ne peux pas faire mieux. Je serais très heureux si le musée du Caire me laissait mesurer toutes ses coudées et fragments de coudées.

Essai de mesure à défaut de sources fiables.

Ne ratez plus nos publications,

Anti spam *
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.